Stenhouse fait du foin pendant que le soleil brille sur JTG Daugherty

Ricky Stenhouse Jr. a capitalisé sur une étendue de pistes de course qu’il aime pour avoir JTG Daugherty Racing sur une période chaude avant la pause All-Star.

Stenhouse a remporté trois classements consécutifs parmi les huit premiers à Douvres, Darlington et Kansas, une séquence qui comprend un effort de deuxième à Douvres et le plus de points gagnés (41) dans une course pour l’équipe cette saison, un week-end après avoir terminé 30e à Talladega avec huit points. Un total de 99 points au cours des trois dernières semaines a fait passer Stenhouse de la 31e à la 25e place du classement.

Les résultats sont une combinaison de la découverte par l’équipe n ° 47 de ce qui fonctionne dans sa voiture de course et des circuits visités.

“J’ai définitivement aimé tous les hippodromes où nous sommes allés jusqu’à présent dans cette séquence”, a déclaré Stenhouse. «Mais je repense au début de la saison, nous étions bons à Fontana et avons couru dans le top cinq, nous avons obtenu un top 10. Vegas, nous courions dans le top 10 lorsque nous avons eu un problème de moteur lors de ce redémarrage de fin de course qui a en quelque sorte tué notre course là-bas. Ensuite, nous avons touché des pistes courtes où nous avons juste eu du mal. Donc, j’ai l’impression que notre package que nous avons eu sur les hippodromes d’un mile et demi a été vraiment bon, mais nous venons de les retrouver ces trois dernières semaines, et ces pistes à grande vitesse, j’ai l’impression nous avons un bon équilibre sur notre voiture de course.

« Nous utilisons le simulateur au mieux de nos capacités et des choses comme ça. Donc, dans l’ensemble, j’ai l’impression que nous avons parcouru une bonne série de pistes, mais j’aime ce que nous faisons avec notre simulateur, nos ingénieurs et Brian Pattie (chef d’équipe). Nous travaillons tous très bien ensemble et nous n’avons commis aucune erreur. Nous avons été super solides sur la route des stands; nous ne sommes pas entrés dans la clôture pour avoir besoin de réparer les dommages ou de plier les liens d’orteil, ce qui est évidemment un sujet important. Nous avons également fait un très bon travail d’exécution des courses.

Le temps du simulateur est nouveau pour Stenhouse et compagnie. Stenhouse avait admis dans le passé que JTG Daugherty n’était pas une priorité avec Chevrolet pour obtenir du temps sur simulateur en tant que l’une des plus petites équipes, les organisations puissantes obtenant les premiers dibs. Mais le constructeur a ouvert un nouveau centre technique à Concord, en Caroline du Nord, ce qui permet un temps de simulation supplémentaire pour les équipes qui n’en ont pas l’habitude.

“Le simulateur a été super bénéfique”, a déclaré Stenhouse. « Nous l’avons utilisé à peu près toutes les semaines. Ce n’est pas précis à 100%, mais c’est la façon dont vous utilisez l’outil et je pense que notre équipe a un assez bon système pour certains de ces circuits rapides où vous n’utilisez pas beaucoup de freins, et nous pouvons composer la voiture en de cette façon. Et puis nous avons un décalage que nous essayons d’amener sur le circuit.

“Les pistes courtes sont là où nous avons du mal – sur le simulateur, nous avons l’impression de les avoir très bien réglées, mais quand nous arrivons sur la piste, cela ne correspond pas. Nous cherchons toujours à être meilleurs là-bas.

Stenhouse ne s’est pas qualifié pour les séries éliminatoires depuis 2017, lorsqu’il a remporté deux courses alors qu’il conduisait pour Jack Roush. Au cours des trois dernières années, il n’a pas réussi à se classer parmi les 20 premiers au classement final. Ce fut un passage frustrant avec le double champion de la série Xfinity et l’ancien recrue de l’année de la série Cup qui se sentait stagnant.

« Je pense que tout le monde veut faire mieux ; tout le monde veut jouer et participer aux séries éliminatoires », a déclaré Stenhouse. « Je pense que pour nous, c’est un objectif énorme à accomplir. Nous avons déjà été en position de gagner des courses ici cette année et nous avons hâte d’être en position plus de fois tout au long de l’été pour peut-être décrocher une victoire et faire les séries éliminatoires, sauter un peu plus haut en points. Nous avons montré ces trois dernières semaines que si nous pouvions continuer à exécuter et à amener des voitures de course solides sur le circuit, ces top 10 sont réalisables. Je ne pense pas que nous fassions quelque chose de fou, c’est juste que nous sommes cohérents en ce moment.

“C’est frustrant de ne pas être dans le top 15 des points, mais vous regardez les grandes équipes et quand vous avez quatre Gibbs, quatre Hendrick, quatre Stewart-Haas et essentiellement quatre Penske, ces voitures là prennent un des tonnes de places dans les points – ces équipes ont des voitures en course pour les championnats. Donc, j’aime ce que nous faisons avec notre équipe en ce moment. Cette voiture va continuer, je pense, à nous permettre d’évoluer et de nous améliorer parce que nous travaillons avec la même voiture sur chaque circuit et, espérons-le, année après année, et je pense que c’est là que nous commencerons enfin à voir un peu plus vitesse et un peu plus de cohérence dans ce que nous faisons chez JTG Daugherty Racing.

“C’est un processus à chaque fois que vous changez quoi que ce soit, et je pense que ce sera une tendance à la hausse pour nous.”

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.