MLB Mock Draft 2022 Jackson Holliday Druw Jones

Quand vous êtes à deux mois du repêchage, vous devez changer les choses. Jim Callis avait son première projection complète du premier tour la semaine dernière, et lui et moi allons alterner le reste du chemin, vous donnant une nouvelle simulation chaque semaine. Dans ma première projection, j’ai demandé aux Orioles de faire le vieux tour « prenez un frappeur universitaire et concluez un marché » avec Brooks Lee, comme ils l’ont fait ces deux dernières années. Jim a choisi d’aller avec le “meilleur gars du tableau” à Druw Jones, comme les O l’ont fait la dernière fois qu’ils ont choisi 1-1, prenant Adley Rutschman en 2019.

Cette fois-ci, je me dirige dans une direction légèrement différente. Il n’y a évidemment aucune preuve tangible de ce que Baltimore fera, mais cela reflète un peu le buzz que cela pourrait arriver. C’est un peu une approche hybride – un lycéen qui pourrait également permettre à l’organisation d’économiser un peu plus d’argent au sommet pour l’utiliser plus tard dans le repêchage.

Le plus gros joker dans ce domaine continue d’être Kumar Rocker, l’ancienne star de Vanderbilt qui a été classée n ° 10 au classement général par les Mets l’année dernière, mais n’a pas pu s’entendre après que des inquiétudes ont fait surface concernant ses rapports médicaux. Le premier pas vers la clarté arrive bientôt, puisqu’il a été annoncé que il lancera pour le bal indépendant Tri-City ValleyCats menant au repêchage. Il n’a pas fait la simulation de cette semaine, mais au fur et à mesure qu’il lance et est évalué – et si les équipes consultent ses informations médicales – il pourrait facilement monter.

1. Orioles : Jackson Holliday, SS, Stillwater HS, Okla. (#4)
Comme je l’ai dit, il y a du buzz à ce sujet. L’enfant de Matt semble définitivement être dans le mix pour les Orioles, avec Druw Jones, Elijah Green, Termarr Johnson, Brooks Lee et peut-être Jacob Berry. Holliday pourrait ne pas obtenir le même bonus que Jones, le meilleur talent de la classe, donc les O pourraient obtenir un talent haut de gamme et être en mesure d’être plus créatif avec leur pool de bonus.

2. D-backs : Druw Jones, OF, Wesleyan HS, Ga. (#1)
Les D-backs peuvent s’asseoir et réagir à ce que font les Orioles et il est difficile d’imaginer Jones les dépasser. S’il devient n ° 1, alors Arizona regardera probablement Green et son haut plafond ou Johnson et ses compétences de chauve-souris plus.

3. Rangers : Elijah Green, OF, IMG Academy, Floride (#2)
On dit dans la rue que les Rangers veulent vraiment que Jones les rejoigne, mais cela ne se produit pas dans ce scénario. Green pourrait avoir le plafond global le plus élevé de la classe, même s’il y a quelques questions persistantes de swing-and-miss (dont la plupart ont répondu ce printemps). Ils pourraient opter pour Johnson ou aller au bâton ici, avec Lee ou Kevin Parada comme principaux prétendants.

4. Pirates : Brooks Lee, SS, Cal Poly (#5)
Johnson serait la batte du lycée que les Pirates pourraient regarder si les trois autres frappeurs de préparation étaient partis. Lee est le meilleur bâton universitaire de la classe et Pittsburgh pourrait en faire trois choix consécutifs de première ronde dépensés pour un frappeur avancé.

5. Nationaux : Kevin Parada, C, Georgia Tech (#8)
Parada est certainement en conversation avec Lee pour le meilleur joueur universitaire du repêchage, un receveur qui compte maintenant 24 circuits. Il pourrait non seulement être le meilleur frappeur avancé disponible à cet endroit, mais il répond également à un besoin des Nats et pourrait se déplacer rapidement.

6. Marlins : Jacob Berry, 3B/OF, État de Louisiane (Numéro 6)
Si cela se passe comme ça, ce pourrait être un choix entre la batte du collège à Berry et le frappeur du lycée à Johnson. Le doigt cassé de Berry met un petit point d’interrogation à côté de son nom, mais il a un long palmarès de succès offensifs.

7. Lionceaux : Termarr Johnson, 2B, Mays HS, Ga. (#3)
Les Cubs seraient probablement ravis si le meilleur frappeur pur de la classe les atteignait ici. S’il monte plus haut, ils seraient probablement sur l’une des chauves-souris universitaires susmentionnées qui filtreraient.

8. Jumeaux : Gavin Cross, OF, Virginia Tech (#11)
La conversation continue d’être sur les chauves-souris universitaires ici pour le moment, les Twins devant choisir entre Cross – qui montre sa puissance et sa vitesse à Virginia Tech – et Jace Jung à Texas Tech, les deux ayant peut-être une longueur d’avance sur Le receveur de l’Arizona Daniel Susac.

9. Royals : Brock Porter, RHP, Orchard Lake St. Mary’s HS, Michigan. (#13)
Cela continue de ressembler à la première place qu’un lanceur pourrait aller au premier tour. Porter s’est hissé au sommet de la liste des armes en tant que meilleur lanceur en bonne santé qui affiche régulièrement de bonnes sorties.

10. Rocheuses : Jace Jung, 2B, Texas Tech (#7)
Après une pause d’un choix, nous reviendrons à la récolte de chauves-souris universitaires ici avec Jung, dont le frère aîné Josh était l’un des 10 meilleurs choix des Rangers en 2019. Jace a affiché 1 170 OPS pour Texas Tech cette année.

11. Mets : Daniel Susac, C, Arizona (#dix)
(choix de compensation pour ne pas avoir signé le premier tour Kumar Rocker en 2021)
Le frère cadet de l’ancien backstop de la grande ligue Andrew, la grande saison de deuxième année éligible au repêchage de Daniel fait de lui un très bon choix pour terminer cette course sur les chauves-souris universitaires D1.

12. Tigres : Cam Collier, 3B, Chipola Junior College (#17)
Avec les grosses battes du collège hors du tableau, si les Tigers recherchent des frappeurs, Collier pourrait avoir beaucoup de sens. Il a plus que tenu le coup à un jeune âge dans les rangs JUCO, et le fils de Lou apporte également des lignées MLB à la table.

13. Anges : Robby Snelling, LHP, McQueen HS, Nevada. (#79)
La plupart du buzz autour des Angels en ce moment concerne toujours le tangage. Il n’y a peut-être pas de bras universitaire en bonne santé qui corresponde à ce niveau, mais ils pourraient choisir parmi des gauchers de préparation comme Brandon Barriera ou Snelling, la star des deux sports dont le nom continue de monter dans les planches.

14. Mets : Connor Prielipp, LHP, Alabama (#23)
Après avoir obtenu un frappeur à Susac au n ° 11, les Mets pourraient être après un bras ici. Prielipp était en tête du repêchage avant d’avoir besoin de la chirurgie de Tommy John l’année dernière. Il va lancer pour les dépisteurs à l’approche du repêchage, et s’il semble en bonne santé, cela pourrait être une bonne affaire pour New York.

15. Parents : Justin Crawford, OF, Bishop Gorman HS, Nevada. (#37)
Crawford se joint à son compagnon d’État, Snelling, pour lever les planches à la hâte. L’enfant de Carl peut vraiment courir (gros choc), avec une chance d’être un frappeur exceptionnel qui fournit plus de défense sur le terrain central.

16. Gardiens : Zach Neto, SS, Campbell (#26)
Le niveau suivant de frappeurs universitaires comprend le joueur de champ intérieur droitier de Neto, ainsi que des joueurs de champ comme Chase DeLauter (James Madison), Dylan Beavers (Cal) et Jordan Beck (Tennessee).

17. Phillies : Brandon Barriera, LHP, American Heritage HS, Floride (#16)
Après avoir pris deux lanceurs du secondaire au cours des deux dernières années au premier tour, les Phillies pourraient être intéressés par l’un de ces frappeurs universitaires. Mais Barriera a certainement sa place dans ce domaine du premier tour et Philadelphie fait comme le gaucher de préparation.

18. Rouges : Cole Young, SS, North Allegheny HS, Pennsylvanie (#18)
Si les Reds veulent aller avec un bras universitaire, Gabe Hughes de Gonzaga pourrait entrer en jeu ici. Mais on a l’impression qu’ils s’appuient sur les chauves-souris, le préparateur de la région de Pittsburgh prenant l’avantage cette semaine sur les frappeurs universitaires comme Beavers ou Beck.

19. Athlétisme : Chase DeLauter, DE, Université James Madison (#12)
Lorsqu’un pied gauche cassé a mis fin à la saison de DeLauter plus tôt, cela a privé les dépisteurs qui avaient des questions sur son outil de frappe de le regarder à nouveau. Mais il n’a rien fait d’autre que frapper – avec puissance et marche – partout où il est allé.

20. Braves—Gabriel Hughes, RHP, Gonzague (#19)
Les Braves ont pris les armes au collège au cours des deux dernières années, nous allons donc en faire trois de suite avec Hughes, qui a été très constant en tant qu’as de Gonzaga, faisant de lui le meilleur lanceur universitaire en bonne santé à 100% de la classe.

21. Marins : Dylan Beavers, OF, Californie (#20)
Son outil de coup sûr suscite certaines inquiétudes, mais la puissance des Beavers est légitime, avec 18 circuits l’an dernier et 16 jusqu’à présent en 2022. Il a également la chance de rester dans le champ central.

22. Cardinaux : Blade Tidwell, RHP, Tennessee (#22)
L’endroit où Tidwell atterrit pourrait dépendre de la façon dont il termine la saison. Il a raté le début de l’année avec des douleurs à l’épaule et pendant qu’il est de retour, il n’a pas vraiment été étiré. Une conclusion solide et de bons rapports médicaux pourraient lui permettre de flotter.

23. Blue Jays : Jett Williams, SS, Rockwall-Heath HS, Texas. (#25)
Oui, il ne mesure que 5 pieds 8 pouces, mais il peut vraiment frapper et courir, et son nom revient sans cesse dans le dernier tiers du premier tour.

24. Red Sox : Dylan Lesko, RHP, Buford HS, Ga. (#9)
Basé sur le talent, Lesko est le meilleur lanceur de cette classe, mais il n’est pas facile de placer un lycéen qui vient de se faire opérer de Tommy John. Il est fort possible qu’il aille plus au milieu du premier tour.

25. Yankees : Jordan Beck, OF, Tennessee (#21)
Le fait que Beck ne frappe que 0,250 dans le jeu de la SEC pourrait avoir un peu d’impact sur son stock, mais sa puissance brute est légitime, il y arrive dans les matchs et les Yankees ont pris des chauves-souris universitaires au premier tour au cours des deux dernières années.

26. White Sox : Sterling Thompson, OF, Floride (#36)
Thompson, avec son swing gaucher et son puissant outil de frappe, a peut-être dépassé son coéquipier des Gators, Jud Fabian, sur de nombreuses planches d’équipe.

27. Brasseurs : Cooper Hjerpe, LHP, État de l’Oregon (#46)
Si le premier tour ressemble à ceci, les Brewers pourraient envisager des armes universitaires. Il est peu probable qu’ils s’en prennent à l’un des blessés, avec un gaucher avancé et en bonne santé comme Hjerpe probablement dans le mélange.

28. Astros : Brock Jones, DE, Stanford (#40)
Après un départ horriblement lent, l’ultra-athlétique Jones s’est réchauffé à Stanford, montrant sa combinaison puissance-vitesse tout en augmentant son OPS à plus de 1 000 pour l’année.

29. Rayons : Tucker Toman, 3B, Hammond HS, SC (#51)
Nous continuons d’entendre son nom à l’arrière du premier tour en tant que frappeur de préparation avec pop. Les Rays ont emmené un joueur de champ intérieur du secondaire autour de cette partie du tour l’année dernière et Carson Williams a pris un très bon départ.

30. Géants : Andrew Dutkanych, RHP, Brebeuf Jesuit HS, Ind. (#14)
Les Giants pourraient envisager n’importe quel joueur haut de gamme qui leur parviendra pour clôturer le premier tour. Dutkanych s’est bagarré ces derniers temps, ébranlant un peu son stock. S’il redresse le navire, il pourrait partir beaucoup plus tôt qu’ici, bien que de nombreuses équipes n’aiment pas le risque du droitier au lycée.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.