Match #69 : A perd contre les Mariners 8-2

Oakland a perdu le premier match de la série contre les Mariners 8-2 par un chaud mardi soir au Coliseum.

Le lancer de départ était fort mais rien d’autre ne s’est aussi bien passé pour le club ce soir. L’alignement a récolté sept coups sûrs et marqué une paire de points, mais une implosion dans la septième manche par l’enclos des releveurs a condamné toute chance de tentative de retour.

*** Cliquez ici pour revoir le Game Thread d’aujourd’hui ! ***

Bon départ de Kap

La température au premier lancer était de 89 degrés, ce fut donc une soirée chaude pour Oakland. Lanceur partant de A James Kaprielianayant une saison difficile dans sa deuxième campagne, est sorti des portes en tirant, obtenant quatre retraits au bâton dans les deux premières manches.

Le début du troisième était un peu plus bancal pour le droitier alors que le premier lancer de la manche a été ceinturé pour un coup de circuit par Taylor Tramel. Seattle a obtenu un autre doublé dans la manche avant que Kap n’obtienne Julius Rodríguez s’envoler pour terminer la manche. La navigation s’est déroulée sans heurts pour les deux images suivantes pour Kap, dont la balle de rupture fonctionnait particulièrement bien ce soir. Par kawahara mat:

Kaprielian n’a que cinq frappes appelées et bouffées sur des balles rapides mais 17 sur des terrains secondaires (13 sur son curseur) et a terminé cinq manches avec un point autorisé. A est toujours sans but.

Sa journée s’est cependant terminée sur une note légèrement aigre. Un premier simple de Rodriguez a commencé la sixième manche et l’ajout de l’intersaison à Seattle Jesse Winker a frappé un double sur la ligne de terrain droite, et avec Rodriguez courant sur le terrain, il a marqué tout le chemin depuis la première base (hé, il mène l’AL en vol). Le frappeur suivant s’est envolé jusqu’à la piste d’avertissement avec Tchad Pinders faisant une belle prise au mur de gauche. Gestionnaire Marc Kotsay en avait assez vu après cette frayeur, amenant le gaucher Kirby Sneadqui était l’un des quatre joueurs qui viennent d’être rappelés cet après-midi.

  • James Kaprielian: 5 13 IP, 5 H, 2 R, 2 BB, 7 K, 89 emplacements

Après une série de départs difficiles, il est certainement encourageant de voir Kaprielian avoir une performance de qualité. Même s’il a été aux prises avec la défaite et continue de chercher sa première victoire, il a certainement lancé assez bien pour en mériter une ce soir. Les doigts croisés, il a compris et prend cet élan dans sa prochaine sortie, qui est préliminairement alignée pour les Royals.

Un septième à oublier

Snead est resté pour commencer la manche et les promenades consécutives ont fait bouger les choses pour les Mariners. Un double jeu sur un retour à Snead a amené les A sur le point d’échapper à la manche, mais Kotsay était trop intelligent pour lui-même ce soir, amenant Austin Pruit. Son troisième lancer à Ty France a abouti à un simple RBI et à la troisième manche de Seattle. Et puis ça a commencé.

Rodriguez a pris une balle courbe suspendue de Pruitt et l’a tirée dans les stands du champ gauche pour un tir à 2 points. Winker a suivi cela avec son propre souffle, un entraînement profond au centre, et pour faire bonne mesure Eugène Suarez se sont amusés et ont fait des circuits consécutifs pour les Mariners. Lorsque la fumée s’est finalement dissipée, Pruitt avait abandonné quatre points tout en obtenant un seul retrait. Le déficit de deux manches qui semblait surmontable est soudainement devenu une montagne qu’il faudrait un effort herculéen pour surmonter.

Échauffourées d’alignement

Vaincus, ils ne l’ont pas fait. Les A ont eu quelques coureurs de base inutiles dans les deux premières manches avant d’obtenir quelques simples à 2 retraits dans la troisième place des coureurs dans les coins pour Ramon Laurano. Après un départ lent et un étirement chaud, Laureano s’est à nouveau refroidi et il a frappé ici pour terminer la manche et bloquer les coureurs. démarreur de Seattle Marc Gonzales s’est installé après cela, retirant 11 des 12 frappeurs A suivants.

Le seul but marqué ce soir pour le club est venu avec l’aimable autorisation de Nick Allen, vient d’être rappelé de Triple-A ce matin et se lance directement dans l’action. Dans la septième manche avec un coureur, il a pris le troisième lancer de son troisième au bâton et l’a tiré dans les tribunes du champ gauche pour son premier coup de circuit en carrière. Et à la maison aussi !

C’était le seul point culminant de l’attaque ce soir, cependant. Christian Paché a doublé immédiatement après le coup de circuit d’Allen, et c’était le dernier coureur de base pour Oakland alors que Seattle retirait les sept derniers frappeurs dans l’ordre.

Ainsi, les A abandonnent le premier match de la série dans un match qui a été serré jusqu’à une manche catastrophe. Le lanceur de départ était solide, mais il est difficile de gagner des matchs de baseball lorsque vous marquez une paire de points ou moins chaque soir. Cela n’aide pas non plus lorsque votre enclos des releveurs abandonne six points.

Il en va de même pour les pires A de la ligue. Ce sera à la même heure et au même endroit demain soir, avec un All-Star potentiel Paul Blackburn prendre le monticule contre le meilleur espoir de Seattle Georges Kirby. Cela ressemble à un duel de lanceurs potentiel, donc les courses devraient être primordiales.

Remarques:

  • droitier adam oller, l’un des quatre gars appelés aujourd’hui, est venu pour le nettoyage à la fin et a travaillé quelques manches. Il a chargé les bases en haut du neuvième et s’en est presque sorti avant qu’un simple RBI à 2 retraits ne vienne gâcher sa sortie.
  • Un autre des joueurs récemment rappelés, Sheldon Neuse est allé 1 pour 4 et a marqué sur le circuit d’Allen.
  • joueur de champ intérieur Jonas mariée, occupant la fente DH aujourd’hui, est allé 2 pour 4 et a travaillé Gonzales pour un 13 lancers au bâton dans le sixième qui a aidé à augmenter le nombre de lancers. Il frappe maintenant .333 à ses sept premiers matchs dans les Majors.
  • Jardinier central Christian Paché a eu une paire de coups sûrs ce soir et a atteint .235 au cours de ses sept derniers matchs. Ce n’est pas beaucoup mais au moins c’est une amélioration.
  • Même s’il n’a pas eu de passe décisive ce soir, Ramon Laurano a présenté son canon sur quelques lancers et a eu quelques appels rapprochés. Cela faisait un moment que nous n’avions pas vu cela de sa part, donc c’était agréable de revoir ces frappes.

Leave a Reply

Your email address will not be published.