Lueur d’espoir pour Naoki Yamamaoto à Sugo

Yamamoto traverse sa pire période de forme en Super Formula depuis qu’il a rejoint Nakajima Racing au début de la saison 2021, terminant à une lointaine 13e place du championnat l’an dernier avec seulement 13 points à son actif.

Une deuxième campagne avec l’équipe éponyme de Satoru Nakajima a également mal démarré, le joueur de 33 ans n’ayant marqué que deux points lors des quatre premières courses de l’année et luttant pour percer en Q2 lors des qualifications.

Mais la manche de Sugo du week-end dernier a finalement offert une lueur d’espoir alors que Yamamoto a réalisé un temps au tour impressionnant de 1m05.148s pour dominer le premier groupe de qualification, gagnant une place dans le top 12 pour la deuxième fois seulement cette saison.

Lire aussi :

Une erreur lors de son dernier tour lancé en Q2 signifiait qu’il s’est retrouvé le plus lent et 11e sur la grille après une pénalité pour Nobuharu Matsushita, mais Yamamoto a néanmoins été encouragé par sa meilleure performance en qualifications depuis Motegi l’année dernière, lorsqu’il a décroché une place à l’avant. ramer sur une piste mouillée.

“Nous avons fait beaucoup de progrès pour obtenir le meilleur temps en Q1 et faire ressortir l’état de la voiture, et si nous pouvons continuer à rouler à ce niveau, je pense que les résultats viendront”, a déclaré Yamamoto.

“C’est frustrant que nous n’ayons pas obtenu de résultat cette fois, mais je pense que Q1 a été une bonne séance de qualification. J’ai besoin d’obtenir des résultats quand je suis en forme.”

Naoki Yamamoto, TCS NAKAJIMA RACING

Naoki Yamamoto, TCS NAKAJIMA RACING

Photo par : Masahide Kamio

Bien que l’homme en forme de Mugen Honda, Tomoki Nojiri, ait été dans une ligue différente lors des qualifications puisqu’il a décroché sa quatrième pole consécutive avec un temps fulgurant de 1m04.349s, près de quatre dixièmes de plus que son rival le plus proche, il n’y avait pas grand-chose pour séparer les pilotes du deuxième au 10e sur la grille.

Yamamoto a estimé qu’il aurait pu faire une amélioration significative par rapport à son effort en Q1 s’il avait réussi à faire un tour propre, expliquant qu’il avait perdu du temps dans le virage Hi-Point avec des pneus sales après être sorti de la piste dans la courbe en S.

“J’aurais dû être capable d’entrer dans la gamme des 1m04s”, a-t-il déclaré. “Je pense que j’aurais pu entrer dans la fourchette des 1m04. Mais je n’ai pas fait le tour.

« Nojiri était de loin le plus rapide, et pour le moment il n’est pas à ma portée, mais je ne pensais pas pouvoir faire 1m05.1s en Q1. Je veux garder cette bonne forme et ne pas m’écarter de ce bon chemin.”

Venu la course, Yamamoto a eu la chance d’éviter tout dommage ou pénalité pour une collision avec Kenta Yamashita de Kondo Racing au virage 1, mais sa course a été effectivement ruinée lorsque Nakajima Racing a accidentellement monté un pneu appartenant à l’allocation de son coéquipier Toshiki Oyu à sa voiture, le forçant aux stands une deuxième fois en autant de tours.

L’arrêt supplémentaire l’a laissé tomber bien en bas de l’ordre et il a finalement terminé à la 12e place, endurant sa quatrième finition sans points de l’année en cinq courses.

S’exprimant après la course, Yamamoto a admis qu’il devait se qualifier plus haut sur la grille pour améliorer ses perspectives d’arrivée dans les points, après avoir montré qu’il était capable d’être rapide sur un seul tour en Q1.

« Rien qu’en regardant les résultats, c’était une course qui ne s’est pas bien déroulée et je n’ai pas pu tout mettre en place, mais finalement j’ai pu passer devant en qualifications », a-t-il déclaré.

Naoki Yamamoto, TCS NAKAJIMA RACING

Naoki Yamamoto, TCS NAKAJIMA RACING

Photo par : Masahide Kamio

« C’était la première fois que nous utilisions ce set-up, donc j’ai un peu tâtonné, mais nous allons régler les choses et passer à la course suivante.

“Quant à cette course, si vous êtes dans celle-là [midfield] groupe, c’est un combat difficile même si votre rythme est bon. Si j’avais pu courir un peu plus près de l’avant, je pense que la course se serait déroulée différemment.

“Cette fois, j’ai fait une erreur en qualifications et cela m’a coûté cher, alors la prochaine fois, je ferai de mon mieux pour bien me qualifier.”

Oyu a décroché le premier podium de la saison de Nakajima Racing à Sugo à la deuxième place, après s’être qualifié cinquième.

Leave a Reply

Your email address will not be published.