Loeb révise Evans pour garder une mince avance

Le nonuple champion du monde, de retour au championnat avec M-Sport, a réalisé une performance époustouflante pour remporter l’étape 4 et passer de la septième place au général à une avance de 0,5 seconde sur Evans de Toyota.

Evans était devenu l’homme à battre vendredi matin après avoir remporté les deux premières étapes pour sauter Thierry Neuvillequi a commencé la journée en tête du rallye après avoir remporté la super spéciale de jeudi soir.

Malgré une position routière défavorable, Neuville de Hyundai a terminé la boucle en troisième position, à 3,3 secondes et devant son coéquipier. Ott Tanaktandis que le leader du championnat, Kalle Rovanpera, s’est admirablement débrouillé pour ouvrir la route et terminer la matinée cinquième.

L’octuple champion Sébastien Ogier n’était pas en forme dans sa GR Yaris et n’a pu boucler la boucle qu’en sixième position, à 6,7 secondes de Loeb.

La première étape de gravier de la saison 2022 appartenait à Evans qui a produit un rythme effréné lors du test de 12,03 km de Lousa.

Après avoir dominé le shakedown de jeudi sur terre, il était à nouveau intouchable alors qu’il tirait le meilleur parti des conditions plus propres, étant neuvième sur la route. C’était suffisant pour se hisser en tête du classement général du rallye.

Evans a remporté la victoire d’étape en 6,1 secondes après ce qu’il a déclaré comme une course “propre” avec M-Sport’s Gus Verger son rival le plus proche.

Participant à sa deuxième épreuve seulement pour M-Sport, Pierre-Louis Loubet était un autre pilote qui a impressionné tout en profitant des routes balayées pour signer le troisième meilleur temps, trois dixièmes plus rapide que Tanak et Ogier.

Loeb, qui a commencé quatrième sur la route, a admis qu’il avait été trop prudent dans sa course et est sorti avec 9,5 secondes d’avance sur le leader du championnat Rovanpera, encore 0,8 seconde plus lent, après avoir affronté les pires conditions.

Elfyn Evans, Scott Martin, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota GR Yaris Rally1

Elfyn Evans, Scott Martin, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota GR Yaris Rally1

Photo par: Toyota Racing

Evans a poursuivi son bon début de rallye en remportant la deuxième étape de la journée, mais c’était avec les marges les plus serrées, à seulement 0,1 seconde d’avance sur Tanak, qui s’est classé deuxième au général.

Sept dixièmes ont couvert les sept premiers dans ce qui a été une étape très disputée, alors que Rovanpera a défié sa position sur la route pour terminer le test à seulement 0,2 seconde d’Evans. Le Finlandais a affiché un temps identique à son coéquipier Takamoto Katsuta.

Craig Breen a en quelque sorte réussi à hisser son M-Sport Ford Puma au cinquième rang malgré la lutte contre la poussière qui pénétrait dans le cockpit.

“Chaque fois que je vais dans un coin à droite, ça gonfle à l’arrière ici”, a déclaré Breen. “Je ne pouvais rien voir et ça me coupe les yeux putains.”

La poussière s’est également avérée être un problème pour les coéquipiers Greensmith et Loeb, le premier perdant 10,1 contre Evans, ce qui l’a fait chuter dans l’ordre général.

“La voiture est pleine de poussière et je ne vois rien. Je l’ai dit hier”, a déclaré Greensmith.

Malgré les problèmes, Loeb a terminé septième de l’étape derrière Sordo et à seulement 0,7 seconde d’Evans. Le Français a indiqué que son problème de poussière était dû au fait qu’il avait du mal à fermer correctement la porte du Puma.

Loeb a cependant gardé le meilleur de lui-même pour la dernière étape de la boucle en produisant un affichage vintage pour remporter le test et se hisser incroyablement en tête alors qu’Evans laissait tomber 10,6 s au pilote M-Sport.

Neuville était le deuxième plus rapide de l’étape devant Rovanpera et Ogier, qui se battait également pour tirer le meilleur parti de sa GR Yaris.

Les équipages répéteront les étapes du matin cet après-midi, avant de passer par l’essai de Mortagua, et une courte super spéciale pour conclure l’action de vendredi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.