Cornelius ne joue pas un troisième match en une semaine cette fois contre les Lions

“L’année dernière, c’était évidemment le calendrier étrange vers la fin de l’année, mais j’ai vraiment hâte de concourir à nouveau contre ces gars-là”

Contenu de l’article

VANCOUVER — Si affronter une équipe des Lions de la Colombie-Britannique qui les a battus 59-15 lors de leur dernière rencontre ne semble pas assez imposant, au moins les Elks d’Edmonton ne disputeront pas leur troisième match en sept jours.

Publicité 2

Contenu de l’article

C’était la grande tâche qui attendait l’équipe la dernière fois que Taylor Cornelius a commencé au quart-arrière contre les Lions pour terminer le calendrier de 2021, lorsqu’une épidémie de COVID-19 qui a conduit à un report signifiait que les Elks devaient courir un gant d’adversaires dans le durée d’une semaine.

À la fin, Cornelius avait lancé un total de 73 passes en 10 trimestres de travail, avant d’être retiré au milieu du deuxième quart de ce qui s’est avéré être une victoire de 43-10 pour les Lions dirigés par Nathan Rourke à domicile en la finale de la saison.

Contenu de l’article

Pour quiconque compte les points, cela donne à la Colombie-Britannique un avantage combiné de 102-25 en points sur Edmonton lors de leurs deux dernières rencontres, Rourke commençant ces deux matchs pour les Lions.

Heureusement, pour Cornelius, au moins, il n’était pas habillé pour le dernier.

publicité 3

Contenu de l’article

“L’année dernière, c’était évidemment le calendrier étrange vers la fin de l’année, mais j’ai vraiment hâte de concourir à nouveau contre ces gars-là”, le produit de l’État de l’Oklahoma de six pieds cinq pouces et 232 livres, qui a été exclu du mélange alors que le quart-arrière de quatrième corde pour les quatre premiers matchs d’Edmonton cette saison, avant de prendre le rôle de partant à la place de Tre Ford, blessé. “De toute évidence, nous n’avions aucune sorte d’entraînement à cette époque ou quoi que ce soit du genre, non plus, menant à ces matchs.

« Et je pense que cela a affecté tout le monde. Mais en même temps, vous devez faire ce que vous avez à faire et jouer à ces jeux.

Cette fois, Cornelius & Co. seront beaucoup plus reposés avant le match de samedi (20 h, TSN, ESPN +, 630 CHED) étant donné qu’ils sortent d’une semaine de congé, au lieu de jouer leur troisième match en une semaine.

publicité 4

Contenu de l’article

“En même temps, je parie que cela ne se reproduira plus après cela”, a déclaré Cornelius. “Alors, je peux retenir celui-là : j’ai joué trois matchs en sept jours.

“J’ai eu l’opportunité, j’ai adoré chaque seconde et j’ai hâte de jouer à nouveau contre ces gars.”

DÉMARRAGE PELLEY

Il pèse plus de 300 livres de pur potentiel de tacle et il fera ses débuts dans la Ligue canadienne de football samedi.

Jusqu’à présent, J-Min Pelley a montré des éclairs de génie, avec un clip de jeu ou deux faisant leur chemin sur les réseaux sociaux à condition qu’il ait en effet la capacité de dominer absolument la ligne de mêlée.

Mais ce sont les pros, et il n’y a pas de place pour enlever les jeux. Donc, samedi sera la première chance pour le produit Dinos de l’Université de Calgary de montrer qu’il a les côtelettes pour faire le travail de manière constante.

publicité 5

Contenu de l’article

“Pelley est unique en son genre”, a déclaré l’entraîneur de la ligne défensive des Elks, Demetrious Maxie, à propos de l’énorme recrue prise lors du repêchage supplémentaire de cette année, avant de perdre qui sait exactement combien de poids avant de se présenter au camp d’entraînement. « Qui a un joueur de ligne défensive de 6 pieds 4 pouces, 330, 40, 60, 380 livres qui est rapide, il est athlétique, il est explosif ? Donc, vous savez, nous devons juste lui faire obtenir plus de représentants. Plus vous obtenez de répétitions, mieux vous vous améliorez.

Et avec le vétéran plaqueur défensif Jake Ceresna de retour dans l’alignement pour la première fois depuis la défaite de la semaine 1 à Vancouver, les quatre premiers des Elks pourraient être sur le point de faire de grands pas dans leur progression.

Bien sûr, jouant pour l’entraîneur-chef et directeur général des Elks Chris Jones, Pelley a passé du temps de l’autre côté de la ligne de mêlée au début de l’année, pour tester ses prouesses sur la ligne offensive.

publicité 6

Contenu de l’article

Mais l’expérience s’est avérée de courte durée.

“C’est exactement ce que fait l’entraîneur, et c’est une bonne chose parce que vous découvrez qui sont vos athlètes”, a déclaré Maxie. « C’est un joueur de ligne défensive. Tout le monde le regarde et vous voyez son type de corps et vous vous dites: “C’est un garde offensif juste là.”

«Mais Pelley, il est explosif, il est rapide, il est brillant, il comprend l’ordre des choses et ce qui se passe devant lui. Donc, il a un grand avenir devant lui, mais nous avons besoin qu’il le ramasse, comme, tout de suite pour que nous puissions lancer ce truc.

MÉLANGER LE PONT

La semaine dernière, c’était la première fois de toute la saison que Jones n’a pas mélangé les cartes de son alignement.

Bien sûr, c’est uniquement parce que les Elks étaient absents et n’ont pas joué.

Avant cela, ils avaient 10 changements dans leur liste. Cette semaine, ils ont augmenté ce nombre à 12, un sommet de la saison.

Publicité 7

Contenu de l’article

Et pour en revenir à leur match d’ouverture contre les Lions il y a sept matchs, 20 des 46 joueurs originaux habillés pour ce match ont depuis été remplacés. Et dans certains cas, remplacé à nouveau. Et encore.

Mais c’est comme ça que l’honcho en chef des Elks s’y prend pour trouver les bonnes pièces du puzzle après avoir repris l’équipe pendant l’intersaison.

Pour être juste, de nombreux changements cette semaine sont dus au fait qu’une foule de partants qui ont été blessés au début de l’année sont en bonne santé et prêts à reprendre le service actif, notamment: le plaqueur défensif Jake Ceresna, l’arrière Tanner Green et le demi-arrière le quart-arrière à courte distance Kai Locksley, le demi-arrière défensif Nafees Lyon et le large Derel Walker.

Dedans et dehors: Les autres joueurs d’Elks entrant dans la formation cette semaine sont P John Ryan, K Ryan Meskell, DT Kony Ealy, OL Tomas Jack-Kurdyla, WR Charles Nelson, WR Llevai Noel et LB Jordan Reaves.

Courriel : gmoddejonge@postmedia.com

Sur Twitter: @gerrymoddejonge

publicité 1

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur suit des commentaires. Visitez notre Règles de la communauté pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster votre e-mail réglages.

Leave a Reply

Your email address will not be published.